Premiers pas

Les danses traditionnelles du monde ont presque toutes un mouvement vers le bas (grounding) tandis que les occidentaux ont naturellement l’envie de sautiller. Surtout depuis l’arrivée des musiques modernes telles que le rock, la pop ou le disco.

La raison de vouloir revenir à un mouvement tribal nait de l’envie de synchroniser son corps sur la musique. Le contact au sol est toujours conservé par l’un des deux pieds. Dès lors, nous pouvons être plus précis dans nos mouvements et en phase avec le rythme, c’est le plus important à retenir.

Les danseurs ont le sens du rythme dans la tête mais rares sont ceux dont le corps est en phase. Alors que c’est là qu’opère la magie.

 

Personne n’est ridicule quand il danse, l’importance est dans la joie et la bienveillance partagée.

Je comprends la mal aisance du regard des autres pour l’avoir vécu jusqu’à découvrir le grounding.

Pour vous aussi, c’est terminé.

Après avoir lu ceci, vous vivrez une tout autre expérience et la peur s’évanouira.

Il n’est jamais beau de regarder quelqu’un qui danse pour se mettre en valeur. En revanche, regarder quelqu’un jouir et prendre plaisir seul est fascinant. Au lieu de chercher à plaire, mieux vaut chercher son bonheur.

 

Pour prendre un réel plaisir, il faut tout reprendre à zéro.

Demi-tour toute !

N’essayez pas de corriger votre danse car vos mouvements sont contradictoires au but recherché.

Arrêtez-vous, restez raides.

Tout en vous concentrant sur le son, vous allez essayer de produire des micro mouvements qui tassent sur le beat.

Vous y êtes…

Tel un bébé qui se fait bercer, vous commencer à vous oublier…

Ça fonctionne même si vos mouvements restent très discrets. Si vous avez encore la peur des autres, sachez que personne ne pourra se douter que vous expérimentez sans confiance.

Pour commencer, vous pouvez garder les bras ballants, lâches comme des algues, comme si vous faisiez l’idiot. Gardez le haut du corps détendu.

En fonction de la musique, vous serez soit tenté de plier les 2 genoux ensembles, ou bien d’adopter la marche du militaire comme si chaque beat était la marche d’un escalier. Une autre posture naturelle consiste à prendre appui alternativement en formant des pas chassés. En revanche vous ne pourrez jamais décoller les 2 pieds ensembles. Le fait de perdre le sol fait perdre la transe.

Une fois que votre assise sera bonne dans votre bassin et que vous ressentirez bien le sol, vous commencerez à vous sentir à l’aise et y prendre du plaisir.

Je vous recommande de fermer les yeux ou regarder vos pieds pour 2 raisons. Premièrement, il vous faudra fuir toute distraction extérieure et oublier le regard des autres pour rentrer à l’intérieur de vous et deuxièmement pour ne pas perdre votre rythme en regardant les autres qui sont déphasés. Car en réalité, peu de gens gardent le temps, La plupart se trémoussent.

Vous deviendrez alors un repère pour ceux qui vous entourent. Certains commencerons peux être même à danser sur votre rythme, sans savoir les conséquences positives d’une telle découverte hasardeuse.

Vous serez un guide. Un métronome.

 

Suivant ->

<- Précédant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s